AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
MAJ
La MAJ de novembre est terminée, vous pouvez retrouver toutes les nouveautés ici [Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique - Page 3 1885538628
GROUPES DE PRD
On recrute en priorité des CODEURS, ANALYSTES et des JOURNALISTES n'hésitez pas à les rejoindre au plus vite o/
Le Deal du moment : -72%
CDISCOUNT A VOLONTÉ à 8 €
Voir le deal
8 €

Partagez
 

 [Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

Brouillard automnal
_____________________

Pyrites
Brouillard automnal

Date d'arrivée sur PRD : 26/03/2019
Messages postés : 163
Prénom : Pyrites sur Turn to Page 394 (forum en suspens)
Damon sur The Last Day
Daena Marsh sur Dracarys
Ton âge : 29
Profession / études : travaille pour une administration
Les logiciel(s) utilisés : aucun, car je vous avoue que je suis une vrai quiche dans ce domaine, en plus j'ai une forme de daltonisme donc .... ca ne facilite pas la chose lol


Mon CV PRDien
Dédicaces:
My role player game characters:

Voir le profil de l'utilisateur http://thelastday.forumactif.com/
[Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: [Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique [Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique - Page 3 EmptyMar 6 Oct - 2:26



Aklaq White – Infirmier survivaliste dans un monde particulier



- Il naît en 1996 date au choix dans une famille survivaliste, sa mère choisit les prénoms en rapport avec ses soi-disant origines inuites. Son père est très heureux d’avoir un fils.

- En 1998 sa petite sœur Aukaneck née, il en sera toujours très proche.

- En 2000 : son père commence à les entraîner pour survivre, il apprendra pendant des années à se battre avec différentes armes, mais aussi survivre dans la nature. Son père est violent et n’hésite pas à le frapper ou frapper le reste de leur famille.

- 28 février 2004 : sa petite sœur Akiak née, il est heureux et triste pour elle de ne pas avoir pu naître dans une famille normale.

- 2014 : il s’en va faire ses études, coupant enfin les ponts avec son père, mais pas ses deux jeunes sœurs à qui il donne régulièrement des nouvelles. Il vit en faisant ses études d’infirmier mais aussi en faisant des petits boulots dans des garages. Il continue malgré tout des entraînements de combats pour s’entretenir.

- 2016 : Aukaneck vient le rejoindre et ils continuent de donner des nouvelles à leur cadette en lui promettant de venir la chercher pour ses dix-huit ans.

- 2020 : Apocalypse, il attrape Aukaneck et ils se cassent très rapidement de la grande ville où ils vivaient. Leur leçon de survie sert.

- Août 2021 : Ils arrivent à Cancun, là où ils vivaient en périphérie de la ville avec leur famille. Ils ont mis plus d’un an à revenir, mais ils savent que leur petite sœur est vivante, elle a été entraînée par leur père après tout, et ils ont l’intention de la retrouver, ils travaillent toujours en duo.


Codage par Libella sur Graphiorum


_______________________________________________
I'm Pyrites devient Pyrites
Revenir en haut Aller en bas

Brouillard automnal
_____________________

Pyrites
Brouillard automnal

Date d'arrivée sur PRD : 26/03/2019
Messages postés : 163
Prénom : Pyrites sur Turn to Page 394 (forum en suspens)
Damon sur The Last Day
Daena Marsh sur Dracarys
Ton âge : 29
Profession / études : travaille pour une administration
Les logiciel(s) utilisés : aucun, car je vous avoue que je suis une vrai quiche dans ce domaine, en plus j'ai une forme de daltonisme donc .... ca ne facilite pas la chose lol


Mon CV PRDien
Dédicaces:
My role player game characters:

Voir le profil de l'utilisateur http://thelastday.forumactif.com/
[Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: [Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique [Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique - Page 3 EmptyJeu 22 Oct - 4:31



Henry Howell – la bonté avant tout



Lorsqu’il fut décidé qu’une Ile servirait de prison, Henry fut approché afin de faire partie des médecins qui s’y trouveraient afin de veiller à la bonne santé des prisonniers. Il y emménagea donc dans des appartements privés en compagnie de sa femme et de leur fille Jane alors âgée de 5 ans. Henry était encore jeune, âgé de 34 ans, remplit de bonnes intentions, des rêves plein la tête, il était persuadé que la nature humaine n’était pas aussi mauvaise que ce que l’on pouvait penser.

Talentueux médecin en plus d’être chirurgien cardiaque, Henry avait gagné le respect des prisonniers qui se montraient aimable avec lui mais aussi avec sa famille. Bien évidement, il avait eu vent de quelques bruits de couloirs quant à une potentielle mutinerie, mais il n’y avait pas fait attention, nombreuses étaient les personnes à parler sans agir. Malheureusement, elle se déroula, et dans la cohue, Henry perdit son épouse. Il avait craint que Jane soit blessée, mais Grimsditch et Gaudreault avaient pris soin de la préserver.

Henry ne regagna pas la terre ferme après la mutinerie. Des hommes présents pour assurer le bon fonctionnement de l’Ile, il ne restait presque que lui, mais jamais en vingt six ans, une personne tenta de lui faire du mal. Il avait vu les changements s’opérer, les premiers prisonniers arrivant par hélicoptère avant de les voir arriver à la nage.

Mais lorsqu’il fut décidé de rejoindre la terre ferme, il n’hésita pas. Le monde extérieur était bien trop silencieux depuis de nombreux mois. Alors il accosta en juin 2021, en compagnie de sa fille, et vit le spectacle de la désolation. Les morts étaient debout, surement le prix à payer pour tout ce qui s’était déroulé sur l’ïle. Une juste punition.

Devant les prises de positions de certains, Henry prit la main de Jane et s’enfonça dans les terres, rapidement suivi d’un petit groupe. Ensemble, ils rejoignirent la Résidence, et le groupe des Pacifistes se forma. Henry proposa des élections pour élire un leader, se servant de connaissances de tous pour créer un quartier qui se suffisait à lui-même, restant en dehors des conflits.

Observant les conflits de loin, il apprend que le leader des Scabreux Damon Campbell a été tué. Redoutant une révolte des Scabreux, il laisse la demande d'Anaelle Storm pour être accueillie en compagnie des survivants en suspens quelques jours avant d'accepter l'arrivée de ce nouveau groupe, s'étant assuré qu'il s'agissait là de la bonne partie de la pomme des Scabreux. Devant le leadership de la jeune Anaëlle, Howell lui propose de partager le poids des décisions afin de se consacrer avec plus d'assiduité à ses travaux de recherches pour mettre fin à l'épidémie, laissant à la jeune Storm le loisir de guider les troupes.


Codage par Libella sur Graphiorum


_______________________________________________
I'm Pyrites devient Pyrites
Revenir en haut Aller en bas

Brouillard automnal
_____________________

Pyrites
Brouillard automnal

Date d'arrivée sur PRD : 26/03/2019
Messages postés : 163
Prénom : Pyrites sur Turn to Page 394 (forum en suspens)
Damon sur The Last Day
Daena Marsh sur Dracarys
Ton âge : 29
Profession / études : travaille pour une administration
Les logiciel(s) utilisés : aucun, car je vous avoue que je suis une vrai quiche dans ce domaine, en plus j'ai une forme de daltonisme donc .... ca ne facilite pas la chose lol


Mon CV PRDien
Dédicaces:
My role player game characters:

Voir le profil de l'utilisateur http://thelastday.forumactif.com/
[Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: [Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique [Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique - Page 3 EmptyJeu 22 Oct - 4:37



Warren Rush – Membre de la pègre mais sans l’avoir réellement voulu



Warren est né dans le monde des affaires et du blanchiment d’argent. Les seuls souvenirs qu’il a de son père est ceux d’un homme aux cheveux déjà blanc même jeune, l’air fatigué, qui travaillait dans des dépôts et souvent en contact avec des hommes très bien habillés. Il se souvenait aussi du jour de la mort de son père, portant une caisse avant de s’arrêter net, une douleur dans la poitrine qui l’empêchait de faire un pas de plus, tombant sur le sol et laissant sortir d’entre ses lèvres son dernier souffle avant même que sa tête n’heurte le sol. Warren s’était précipité sans faire attention à la caisse, et ce n’est que lorsque les services d’urgence étaient arrivés que son regard s’était porté dessus. En dessous des fruits et légumes se trouvaient plusieurs enveloppes et un nom qui revenait à chaque fois : Grimsditch. Alors il avait caché les enveloppes, et le soir même se présentait au casino de l’homme fort de la pègre, lui donnant les enveloppes si précieuses, recevant en échange une proposition d’emploi afin de garantir des fins de mois plus que convenable : le deal était simple, faire passer les caisses, sans poser de questions. Durant plusieurs années, il fit son boulot, et papa d’une petite fille, il pouvait lui garantir un avenir meilleur. Meilleur … jusqu’à la chute de Grimsditch. Une descente dans tous les points de passage du parrain de la pègre, une cargaison pas encore passée, une réplique armée, mais malheureusement, la prison.

Des années passés sur l’Ile, Warren devenant un des hommes de mains de Ténèbrus, faisant parti du plan initial de la mutinerie, lui qui avait purgé déjà dix huit ans de sa vie sur l’Ile, sans savoir ce qu’était devenue sa petite fille et son ancienne compagne. Il avait soif de liberté, de retrouver l’air caressant son visage, le son du rire de son enfant, et fut l’un des premiers à faire la traversée. L’un des premiers à loger une balle dans la tête d’une de ces créatures immondes. L’un des premiers à courir jusqu’à la ville de Cancun à l’abandon, trouvant de vieux journaux relatant l’épidémie, les lignes téléphoniques sans tonalité. Warren était en train de programmer son itinéraire jusqu’à un retour au pays lorsque Ténèbrus arriva au poste de police accompagné de quelques membres de la famille Grimsditch, lui lançant un pistolet avant de lui taper sur l’épaule. « Ne pars pas maintenant, attends un peu, laisse nous établir un plan, et on fera une expédition pour trouver des réponses à toutes nos questions ». Voilà ce que lui avait dit son leader, et Warren avait accepté, se proposant à faire les expéditions pour trouver les ressources nécessaires et ensuite retourner dans son pays pour trouver sa fille.


Codage par Libella sur Graphiorum


_______________________________________________
I'm Pyrites devient Pyrites
Revenir en haut Aller en bas

Brouillard automnal
_____________________

Pyrites
Brouillard automnal

Date d'arrivée sur PRD : 26/03/2019
Messages postés : 163
Prénom : Pyrites sur Turn to Page 394 (forum en suspens)
Damon sur The Last Day
Daena Marsh sur Dracarys
Ton âge : 29
Profession / études : travaille pour une administration
Les logiciel(s) utilisés : aucun, car je vous avoue que je suis une vrai quiche dans ce domaine, en plus j'ai une forme de daltonisme donc .... ca ne facilite pas la chose lol


Mon CV PRDien
Dédicaces:
My role player game characters:

Voir le profil de l'utilisateur http://thelastday.forumactif.com/
[Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: [Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique [Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique - Page 3 EmptyVen 6 Nov - 1:10



Sophia – Tu m’as sauvé la vie ….



Sophia avait grandi dans une grande maison de la banlieue de Charlotte aux États-Unis, entourée d’une famille nombreuse et aimante, elle était la cadette des cinq enfants de la famille Turner. Depuis son plus jeune âge, alors qu’elle jouait encore à la poupée, elle avait toujours voulu suivre l’exemple de ses parents et elle rêvait au prince charmant en imaginant une rencontre idyllique qui se poursuivrait par une histoire d’amour parfaite. Son rêve de petite fille avait finalement été exhaussé, et c’est à ses dix-neuf qu’elle avait rencontré Jason, son premier amoureux avait d’abord eut le rôle de petit-ami parfait puis de mari irréprochable. Elle avait tenu à terminer ses études, le cœur sur la main et toujours prête à aider son prochain, c’est naturellement qu’elle s’était lancé dans une formation pour devenir infirmière. Après quelques années à pratiquer à l’hôpital, Jason et elle avaient eut trois adorables enfants et adopté un labrador, formant ainsi le stéréotype sans aucune anicroche du foyer heureux et stable qui rendait Sophia tellement fier, mais qui lui avait demandé d’arrêter son métier afin de se consacrer à sa famille.
Le travail de Jason avait conduit toute la petite famille à déménager à Phoenix, et pendant que son mari était au bureau, elle faisait du bénévolat dans des œuvres de charité, mais surtout, elle s’occupait de sa tribu tout en postant sur le net des recettes de sa fabrication. Elle appréciait de mettre en scène ces moments de vie où elle tentait par tous les moyens de faire avaler des légumes à son petit dernier, de montrer au monde à quel point le benjamin faisait bien du vélo, et sans les petites roues hein ! Les photographies du clan abondaient désormais sur les réseaux sociaux et c’est grâce à cela que toute la petite famille s’était envolée pour le Mexique afin de faire la promotion touristique de ce pays. Au programme : visite des plus beaux endroits, arrêts dans des hôtels magnifiques et expériences inoubliables à vivre tous les cinq.

Malheureusement, le voyage vira au cauchemar quand l’aîné des enfants tomba malade, hospitalisé en urgence à Veracruz, Sophia avait vu la santé de sa progéniture se dégrader au fil des jours. Alors qu’elle était au chevet de son fils, elle avait augmenté le son de la télévision et avait été horrifiée d’entendre parler pour la première fois de cette épidémie qui semblait avoir déjà proliféré un peu partout dans le monde. Concentrée sur le poste de télévision, elle n’avait pas vu le corps de son fils se redresser alors qu’il dormait profondément depuis maintenant plusieurs jours. Elle avait hurlé lorsqu’en se retournant, elle avait remarqué les yeux sans vie de son premier-né. Elle s’était retrouvé rapidement dépassée par la situation, allongée sur le lit, son fils essayant de lui dévorer la gorge, il avait fallu l’intervention de son mari pour mettre fin à cette atrocité. La mort de ce premier enfant n’avait été que le commencement de la fin. Elle, qui avait jusqu’à présent eut la parfaite vie qu’elle avait voulu, se retrouva à pleurer un à un les membres de sa famille. Son homme avait été mordu dans sa lutte contre son propre sang et n’avait pas tardé à sombrer dans la folie, emportant avec lui un deuxième petit.
Sophia avait fui la grande ville, protégeant au mieux ce qui lui restait de famille, elle était persuadée qu’elle allait pouvoir trouver refuge en s’enfonçant dans les terres. Les deux survivants s’étaient nourri de plantes, et les connaissances et l’imagination culinaire de la mère de famille leur avait permis de se sustenter correctement. Alors qu’elle pensait le pire derrière elle, on lui arracha à nouveau le cœur, un stupide accident emporta loin d’elle cet être si fragile qui était le dernier symbole de cette vie de maman.

Elle était forte Sophia, et elle refusa de se laisser aller à la dépression ou à la colère, se battant pour lutter contre sa peine, elle le devait, pour ses enfants, pour son mari, pour cette existence remplie de joie qu’on lui avait arrachée. Elle avait trouvé un cocon, un endroit sûr, baigné de lumière naturelle, un lieu où l’on ne ressentait pas l’oppression de ce nouveau monde décharné, une petite cabane abandonnée, entourée de verdure et remplie de bouquins. C’était son havre de paix, elle avait érigé, non loin de sa nouvelle habitation un mémorial pour les êtres disparus et se refusait à retourner à la civilisation, ne se sentant pas prête à revivre des horreurs, elle vivait seule avec ses souvenirs. Et puis vient ce jour où elle avait entendu un bruit énorme, elle s’était élancée pour voir la source de ce raffut, mais elle fut stopper net dans sa course lorsqu’elle était tombée sur un corps. Encore un mort… En regardant de plus près, le jeune homme étendu au sol respirait toujours, faiblement, mais il respirait. Sophia l’avait inspecté sous toutes les coutures afin de vérifier de la présence ou non d’une morsure ou d’une quelconque trace de contamination. Rien, il n’y avait rien à l’exception d’un bras cassé et d’ecchymoses impressionnantes. Elle n’avait pas pu se résoudre à le laisser là et elle l’avait traîné tant bien que mal jusqu’à son chez elle. Son passé d’infirmière lui avait permis de le soigner, du moins physiquement parlant, car si les blessures visibles du jeune homme se résorbaient, sa mémoire lui faisait toujours défaut, et il n’avait aucune idée de qui il était. L’inconnu était attachant, gentil, précautionneux, travailleur et curieux de tout, il était devenu sa bouffée d’oxygène. Elle adorait la façon qu'il avait de lui lire les romans qui décoraient la bibliothèque qu’elle n’avait même pas prit le temps de regarder avant son arrivée. Après plusieurs mois sans contact humain, sans adresser la parole à personne, elle s’était attaché très rapidement au jeune homme qui la faisait se sentir vivante, et finalement, un soir, elle s’était livré à lui, redécouvrant les plaisirs de la chair, le bonheur de sentir la chaleur d’une peau glissée contre la sienne. Sophia dus tout lui réapprendre et elle découvrait avec joie qu’il était particulièrement doué de ses dix doigts, il avait la main verte et parvenait à faire pousser des plantes qu’elle avait fait mourir un nombre incalculable de fois.
Mais la vie n’est pas simple, l’équilibre est fragile et elle s’était réveillé un soir dans un lit vide, retrouvant l’homme qu’elle avait recueilli légèrement différent de la veille, certains de ses souvenirs ayant refait surface.

Il lui avait dit vouloir partir parce qu’elle ne supporterait pas qui il était en réalité, il souhaitait partir rapidement afin qu’elle conserve l’image qu’elle avait de lui. Et puis son attitude avait changé, elle avait vu son corps se tendre, ses poings se crisper et sa mâchoire se serrer avant qu’il ne fuît son regard en se retournant. Les paroles qui avaient suivi résonnaient encore dans sa tête, elles avaient été dures, froides et sans appels, sans doute pensait-il que c’était la meilleure de chose à faire et puisqu'elle avait toute confiance en lui, elle l’avait finalement laissé s’échapper. Elle l’avait regardé s'éloigner, la mort dans l’âme, espérant le voir faire demi-tour pour revenir vers elle, pour rester auprès d’elle. Encore une fois, sa vie semblait partir à vau-l'eau, un être cher s’en allait, la laissant là, seule avec ce silence qui avait régné déjà si longtemps avant leur rencontre. Le reverra-t-elle un jour ? Parviendra-t-il à survivre dans ce monde si dur ? Et elle, pourrait-elle reprendre le cours de sa vie, retrouver cette solitude et la chape de plomb qui s’était abattue sur elle à la mort de ses proches ?
Il lui avait fallu quelques jours pour retrouver ses esprits et accepter le fait qu’elle était à nouveau livrée à elle-même avant de refuser de subir. Elle devait se reprendre en main, quitter ce lieu, retrouver la seule personne qui depuis des mois lui avait permis de se sentir vivante, utile, aimée et heureuse. Mais, comment retrouver quelqu’un dont on ne connaît rien ? Allait-il être réellement différent de la personne qu’elle avait connue pendant quatre mois ? Nate lui avait lu plusieurs romans de Jack London dont il appréciait particulièrement la prose, le thème du voyage était prépondérant dans ses livres et soudain elle pensa qu’il était évident qu’elle allait faire un périple étrange, semé d’embûches, difficile, dangereux, angoissant, mais c’est armé d’une force nouvelle qu’elle avait quittée la cabane qui l’avait abrité pendant des mois, la détermination l’accompagnait et la peur avait laissé place à une folle envie de réussite.


Codage par Libella sur Graphiorum


_______________________________________________
I'm Pyrites devient Pyrites
Revenir en haut Aller en bas

Brouillard automnal
_____________________

Pyrites
Brouillard automnal

Date d'arrivée sur PRD : 26/03/2019
Messages postés : 163
Prénom : Pyrites sur Turn to Page 394 (forum en suspens)
Damon sur The Last Day
Daena Marsh sur Dracarys
Ton âge : 29
Profession / études : travaille pour une administration
Les logiciel(s) utilisés : aucun, car je vous avoue que je suis une vrai quiche dans ce domaine, en plus j'ai une forme de daltonisme donc .... ca ne facilite pas la chose lol


Mon CV PRDien
Dédicaces:
My role player game characters:

Voir le profil de l'utilisateur http://thelastday.forumactif.com/
[Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: [Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique [Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique - Page 3 EmptyVen 6 Nov - 1:22



Phineas Gaudreault– la sagesse est une arme redoutable



Depuis sa plus tendre enfance, Phileas a toujours voulu être une personne qui compte. Bien que réservé, son calme fut apprécié lors de ses années d’études par ses professeurs, mais également par ses camarades de classe. Leader intellectuel naturel, Phileas savait comment déjouer les conflits, et fut de nombreuses fois Délégué de sa classe. Son père voulait faire de lui le prochain guide des châteaux de la Loire, celui vers qui tous les touristes se tourneraient, mais il en avait décidé autrement. Alors qu’il venait d’obtenir son Baccalauréat avec la mention Très Bien, le jeune Phileas décida de rejoindre la Capitale avec un objectif en tête : l’Elysée.

Son chemin le guida dans le monde juridique, maintenant un contact avec la politique, apprenant des plus grands. Rapidement il fit sa place, devenant l’avocat que tous les politiciens venaient voir pour les sortir de leurs galères. Tout laissait présager que Phileas pouvait obtenir un ministère, tout, sauf une sombre affaire politique secrète. Alors qu’il se trouvait dans son bureau, Phileas fut arrêté pour blanchiment d’argent, détournement des fonds des contribuables, et vente d’arme à des pays en guerre. De fausses accusations bien évidement, mais il voyait sa carrière s’arrêter brusquement en plein vol, comme Icare se rapprochant du soleil.

C’est en 1998, trois ans après l’ouverture de la prison de l’île que Phileas y fut envoyé à l’âge de 32 ans. Les premiers mois furent difficiles, lors de son procès, il avait apprit qu’il avait été dénoncé par son fiancé – véritable investigateur des détournements et autres – et Phileas se renferma sur lui-même. Le Pouvoir ? Il ne pouvait même plus le voir même en peinture. Rapidement néanmoins, les gardiens venaient le voir pour des conseils juridiques, et il bénéficia de certains avantages comme l’accès à la salle des informations.

Lorsqu’en 2007, alors âgé de 41 ans, Phileas fut informé de la mutinerie prévue, et avec l’assurance d’être au plus proche des pouvoirs décisionnaires, il laissa certaines portes ouvertes. Rapidement, il fut l’une des principales figures de l’Île. En 2015, il vit l’hélicoptère déposer au milieu de la mer de nouveaux prisonniers, parmi eux son ancien fiancé. Phileas ordonna qu’aucune bouée ne lui soit envoyé, et il le regarda se noyer tandis que son ancien amant l’implorait de lui venir en aide.

Devenu proche conseiller de Ténébrus Grimsditch, Phileas fut ses oreilles et son ombre, comprenant que le pouvoir avait toujours ce puissant attrait sur lui mais que l’ombre était un bien meilleur allié que la lumière. Il avait établi ses appartements proches du poste de surveillance, apprenant une terrible nouvelle par l’intermédiaire des médias : une apocalypse. Pourtant, Phileas garda le silence, effaçant même toutes les preuves, préférant encourager les prisonniers dans leur quête de retrouver la terre ferme. Il savait d’avance que l’Île ne pourrait pas offrir la sécurité et les ressources pour tous, autant sacrifier certaines personnes.

En Juin 2021, il informa Ténébrus de sa volonté de rester sur l’île, la protéger avec certains de ses proches, certaines femmes, après tout, les prisonniers risquaient d’avoir besoin de cette sortie de secours si jamais les choses ne se passaient pas bien sur le continent. Grimsditch le nomma alors leader de cet endroit là pour lui, et pour le remercier Phileas l’informa discrètement de ce qui se passait sur la terre ferme. Il fut surprit d’apprendre que Ténébrus le savait déjà, qu’il l’avait vu faire, et comprit alors qu’il devait s’assurer que son ancien leader soit toujours bien accueilli ici, mais aussi aidé.

Phileas est a présent le Leader des Sages, il a constitué son propre conseil et veille à ce que les avancées technologiques ne disparaissent pas, tenant informé Ténébrus des potentiels contacts avec le monde extérieur.

Codage par Libella sur Graphiorum


_______________________________________________
I'm Pyrites devient Pyrites
Revenir en haut Aller en bas

Brouillard automnal
_____________________

Pyrites
Brouillard automnal

Date d'arrivée sur PRD : 26/03/2019
Messages postés : 163
Prénom : Pyrites sur Turn to Page 394 (forum en suspens)
Damon sur The Last Day
Daena Marsh sur Dracarys
Ton âge : 29
Profession / études : travaille pour une administration
Les logiciel(s) utilisés : aucun, car je vous avoue que je suis une vrai quiche dans ce domaine, en plus j'ai une forme de daltonisme donc .... ca ne facilite pas la chose lol


Mon CV PRDien
Dédicaces:
My role player game characters:

Voir le profil de l'utilisateur http://thelastday.forumactif.com/
[Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: [Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique [Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique - Page 3 EmptyJeu 12 Nov - 2:13



Diana Mills – amie, amante, confidente



L’histoire de Diana est assez libre en fin de compte. De son enfance, on sait peu de choses si ce n’est qu’elle est née dans une famille aisée, avec un père Maire de la ville et une mère dans le camp de l’opposition. Pourtant, elle ne les a jamais vu se disputer à ce sujet là, sur le comportement qu’elle pouvait avoir ou sur ses frères et sœurs – si vous décidez qu’elle en a – oui, mais pas sur le travail.

Adolescente, elle rencontre Inès et Angela, avec qui le courant passe rapidement, bien trop rapidement même pour qu’elles ne fassent pas les quatre cent coups ensemble ! Alors au début lorsqu’elles étaient jeunes c’était des petites conneries comme on fait tous au collège ou au lycées, avec le temps c’est devenu bien plus rock’n’roll !

C’est durant l’adolescence que la jeune femme a tenté diverses expériences, aussi bien avec les hommes qu’avec les femmes et même avec des personnes de la communauté transsexuelle. Oui, il faut dire que ses parents n’étaient pas très content de ses expériences, mais elle travaillait bien à l’école alors pourquoi râler ?

Lorsqu’elle eut l’âge de trouver un emploi, Diana fit une colocation avec ses deux amies de toujours. La encore, il y eu quelques dérapages entre elles, moins avec Angela qu’avec Inès, il se pourrait même qu’entre elles il y ait des sentiments un peu plus fort qu’une simple amitié.

Les trois amies – qui s’ennuyaient fortement – se sont mises à faire du piratage, c’était surtout le domaine d’Inès et d’Angela, elle, elle était plus souvent sur le terrain et s’amusait, jouant parfois les charmeuses. Elle se souvenait très bien de cette fois où elle avait invité Inès dans une chambre le soir afin de faire plonger un jeune riche.

Le rire et la complicité, l’œil espiègle, les trois femmes avaient partagé tant de choses depuis l’enfance. Les premiers déboires amoureux, les premières cuites, les premières peine de cœur reçues mais aussi données, quelques petits copains ou petites copines partagées aussi, des moments d’intimité à deux ou trois entre elles … une vie que bien des gens qualifieraient de normale, même si devant les parents elles étaient toutes les trois présentables, elles étaient des jeunes femmes aimant la vie, aimant sortir et faire la fête.

Elles étaient à Cancun lorsque la vie a chamboulé, lorsque la pandémie a sévit rapidement, et depuis les trois femmes vivent dans diverses maisons. Dernièrement elles avaient élu domicile au sein de la Mairie de Cancun avant d’y être délogé par un groupe plus virulent et d’être accueilli chez les Black Sails de Maxeen Black !

Codage par Libella sur Graphiorum


_______________________________________________
I'm Pyrites devient Pyrites
Revenir en haut Aller en bas

Brouillard automnal
_____________________

Pyrites
Brouillard automnal

Date d'arrivée sur PRD : 26/03/2019
Messages postés : 163
Prénom : Pyrites sur Turn to Page 394 (forum en suspens)
Damon sur The Last Day
Daena Marsh sur Dracarys
Ton âge : 29
Profession / études : travaille pour une administration
Les logiciel(s) utilisés : aucun, car je vous avoue que je suis une vrai quiche dans ce domaine, en plus j'ai une forme de daltonisme donc .... ca ne facilite pas la chose lol


Mon CV PRDien
Dédicaces:
My role player game characters:

Voir le profil de l'utilisateur http://thelastday.forumactif.com/
[Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: [Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique [Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique - Page 3 EmptyJeu 19 Nov - 3:16



Antagoniste du forum



- Libre à vous de faire de Frost une femme ou bien un homme
- Frost est prévu comme étant l’un des principaux antagonistes du forum
- Son clan – nom, lieux, facettes …. – est à créer de toutes pièces, mais Frost peut aussi déjà faire partie d’un groupe déjà existant et œuvrant dans l’ombre
- Le surnom « Frost » lui vient du fait qu’au début de l’épidémie, Frost a enfermé ceux qui étaient contaminés dans une chambre froide et les a laissé mourir à l’intérieur. Frost a ensuite continué « d’approvisionner » la chambre froide au fur et à mesure que des personnes présentaient les symptômes.
- Frost n’a pas hésité à enfermer son/sa conjointe avec son/ses enfant(s) dans la chambre froide car les jugeait comme étant des fardeaux dans sa propre survie

AGE: Entre 30 et 60 ans
NATIONALITÉ: Mexicain
GROUPE: A définir
ORIENTATION SEXUELLE: A définir
ARMES DE PRÉDFROSTECTION: Frost ne se salit pas les mains pour de basses besognes, néanmoins Frost a comme arme un révolver 6 coups
MÉTIER: A définir

CARACTERE:

- Manipulateur
- Foncièrement mauvais
- Beau parleur
- Charismatique
- Effrayant
- Narcissique
- Mélomane
- Rigide
- M’as-tu-vu
- Egoïste

Codage par Libella sur Graphiorum


_______________________________________________
I'm Pyrites devient Pyrites
Revenir en haut Aller en bas

Brouillard automnal
_____________________

Pyrites
Brouillard automnal

Date d'arrivée sur PRD : 26/03/2019
Messages postés : 163
Prénom : Pyrites sur Turn to Page 394 (forum en suspens)
Damon sur The Last Day
Daena Marsh sur Dracarys
Ton âge : 29
Profession / études : travaille pour une administration
Les logiciel(s) utilisés : aucun, car je vous avoue que je suis une vrai quiche dans ce domaine, en plus j'ai une forme de daltonisme donc .... ca ne facilite pas la chose lol


Mon CV PRDien
Dédicaces:
My role player game characters:

Voir le profil de l'utilisateur http://thelastday.forumactif.com/
[Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: [Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique [Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique - Page 3 EmptyJeu 19 Nov - 3:18



Cartographe de Cancun



- Libre à vous de faire d’Ixtab une femme ou bien un homme
- Ixtab est prévu comme étant l’un des principaux protagonistedu forum
- Ixtab pourrait très bien vivre seul en Nomade, ou bien faire partie d’un clan et garder son identité secrète
- Le surnom « Ixtab» lui est venue à l’esprit en publiant les cartes de Cancun où il était stipulé les différents lieux habitables et les différents groupes présents dans la ville. Ixtab était considérée comme étant un guide dans la religion Maya, la personne a donc voulu rendre hommage à cette civilisation qui a côtoyé les terres sur lesquelles les survivants se trouvent.
- Ixtab a déjà partagé plusieurs cartes de Cancun qui sont affichés sur le forum et qui permettent de savoir également les flux migratoires des rodeurs.
- Passionné d’histoires maya, mais aussi d’archéologie
- Ixtab pourrait également être l'association de plusieurs personnes, dans ce cas-là, il existerait donc un lien entre les personnes.

AGE: Entre 20 et 40 ans
NATIONALITÉ: A définir
GROUPE: A définir
ORIENTATION SEXUELLE: A définir
ARMES DE PRÉDFROSTECTION: Ixtab possède un grand couteau
MÉTIER: A définir

CARACTERE:

- Drôle
- Atypique
- Joueur
- Doux
- Discret
- Positif
- Généreux
- Imaginatif
- Franc
- Logique


Codage par Libella sur Graphiorum


_______________________________________________
I'm Pyrites devient Pyrites
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
_____________________


[Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: [Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique [Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Scénarios] Les visages recherchés sur The Last Day, forum post-apocalyptique
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» PUB RPG DESIGN « :: Coin Recherches :: Recherches de scénarios :: Forums dérivés-
Sauter vers: