AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  
MAJ

La MAJ de novembre a eu lieu et laisse place à une superbe design de Zuz'
Projecteurs

Les projecteurs mènent une action coup de poing durant tout le mois de novembre.
Pour en savoir plus, c'est par ici !
Recrutement

On recrute en priorité des CHRONIQUEURS et des ANIMATEURS, n'hésitez pas à les rejoindre au plus vite o/

Poster un nouveau sujetRépondre au sujetPartagez| .

Luciole (NaNoWrimo 2017)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Movie Makers
____________________

Voir le profil de l'utilisateur
J'ai rejoint la planète PRD le : 16/08/2016 J'ai posté un total de : 434 Messages. Sinon je m'appelle : Sarah et j'ai : 21 ans. Dans la vraie vie, je : suis bibliothécaire Les logiciel(s) que j'utilise sont : iMovie, Filmora, Final Cut Pro et Photoshop CC


Mon CV PRDésien
Dédicaces:
My role player game characters:


Movie Makers
Message(#) Sujet: Luciole (NaNoWrimo 2017) Ven 10 Nov - 18:00



Nanowrino de Chup'
- Dystopie - Ecologie -
Bonjour à toutes et à tous, chers futurs lecteurs, je l'espère !

Voici donc ma petite nouvelle ! Quand j'ai vu ce Nanowrimo, j'ai tout de suite eu cette idée qui s'est imposée dans ma tête...
L'idée est tout droit tirée et fortement inspirée d'un album pour enfants. Oui oui, vous avez bien lu ! Il s'agit pour moi d'un réel coup de coeur. C'est un album sans texte, il est uniquement composé d'images. C'est très poétique et doux pour les yeux ainsi que l'âme. Razz Il fait prendre conscience aux enfants de l'écologie et de ce qui en coûte si on ne fait pas attention à notre belle planète... Du coup, j'ai eu très envie d'imaginer un texte et de le rendre aussi poétique que le livre l'est... Nous serons d'accord que le fond de l'histoire et du décors manque d'explication, mais c'est voulu. Dans les livres sans texte, c'est à nous d'imaginer les paroles et de comprendre l'histoire. Ici, c'est ma manière de mettre à profit votre imagination également... Wink

Synopsis, au coeur d'un monde dévasté, tout espoir semble perdu. Jusqu'à ce qu'on découvre cette petite fille à la cape rouge, telle une luciole nous guidant à travers les ténèbres.

Inspiration, OFF, de Xavier Salomo aux éditions Seuil Jeunesse

Code de présentation, par Vanka

En espérant que ça vous plaise... Je vous souhaite une bonne lecture !
© VANKA

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Movie Makers
____________________

Voir le profil de l'utilisateur
J'ai rejoint la planète PRD le : 16/08/2016 J'ai posté un total de : 434 Messages. Sinon je m'appelle : Sarah et j'ai : 21 ans. Dans la vraie vie, je : suis bibliothécaire Les logiciel(s) que j'utilise sont : iMovie, Filmora, Final Cut Pro et Photoshop CC


Mon CV PRDésien
Dédicaces:
My role player game characters:


Movie Makers
Message(#) Sujet: Re: Luciole (NaNoWrimo 2017) Ven 10 Nov - 18:06



Luciole
Partie I
Les ténèbres avaient envahi le monde. Il y a plusieurs décennies de cela, elles avaient enfin gagné. L’égoïsme d’une race supérieure n’avait plus trouvé de limite à sa bêtise, ouvrant ainsi une faille béante où l’obscurité ne perdit pas une seconde à s’y engouffrer, tel un monstre assoiffé de sang. Ces ombres ont ravagé la planète, la modelant à leurs manières, sans avertir ceux qui y vivaient et beaucoup périrent. Ce fut un événement sans lendemain, dont tous les quelques poignées de survivants se souviendront. Car on n’oublie pas le jour où la planète Terre a sombré dans le chaos. Car on n’oublie pas le jour où les humains se sont plus souciés d’eux-mêmes, et de leur désir de pouvoir toujours plus grandissant, que de ce monde qui les avait abrité durant des millénaires. De ce monde qui leur avait tant offert, sans rien demander en retour.

L’aube git à l’horizon. On peut à peine le deviner. Un constant nuage sombre habite le ciel. Parfois, des nuages viennent s’y ajouter, créant un véritable théâtre d’ombres et de nuances de gris ou de noirs. Les rayons réconfortant du Soleil ne parviennent plus à la Terre qui est devenue froide, vide de toute végétation et pire même, de toute vie. Un vent fort balaye le désert qui a investi la planète, faisant virevolter dans les airs mille et une poussières, déchets, et restes du passé. Parfois, on y retrouve une écharpe, la feuille d’un quotidien, une plume d’oiseau : vestiges de ces temps révolus.

En haut d’une dune, on croit apercevoir un mouvement. Les bourrasques tempétueuses brouillent la vue et nous ne sommes pas certains de ce qui se trouve là-haut. Alors, on plisse les yeux, on s’avance de quelques pas. Il y a bien quelqu’un, qui vient d’atteindre le sommet de cette colline de sable. Une silhouette, dont les vêtements sont battus par les souffles sablonneux, tente de lutter contre les éléments. Elle continue d’avancer, poursuivant sa route sur la crête de la dune. Parfois, son pied s’enfonce bien trop profondément dans le gravier grisâtre et elle trébuche. Pourtant elle ne s’arrête pas. Nous sommes tous surpris de voir en cette si petite personne une si grande foi, une telle rage de vaincre. Alors, nous tentons de nous rapprocher. On ne peut plus décrire la silhouette, car elle porte une cape recouvrant son corps tout entier, même son visage. On peut uniquement apercevoir, s’échappant de sa capuche, de longs cheveux marrons tourbillonnant sous les rafales de vent. Néanmoins il y a autre chose qui nous attire. Un détail qui nous empêche de décrocher notre regard de ce personnage : sa chape est d’un rouge vif, brisant ainsi les ténèbres de la Terre. Cette couleur si ardente rappelle que tout le monde n’a pas disparu, qu’il y a toujours un espoir pour la planète. Cet espoir se retrouve dans cette petite personne qui semble résister à tous les ouragans.

Alors, nous décidons de suivre cet espoir. Celui qui est apparu devant nous tel un miracle.
503 mots • © VANKA

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Movie Makers
____________________

Voir le profil de l'utilisateur
J'ai rejoint la planète PRD le : 16/08/2016 J'ai posté un total de : 434 Messages. Sinon je m'appelle : Sarah et j'ai : 21 ans. Dans la vraie vie, je : suis bibliothécaire Les logiciel(s) que j'utilise sont : iMovie, Filmora, Final Cut Pro et Photoshop CC


Mon CV PRDésien
Dédicaces:
My role player game characters:


Movie Makers
Message(#) Sujet: Re: Luciole (NaNoWrimo 2017) Mar 14 Nov - 20:48



Luciole
Partie II
Le Soleil décline au loin sur la steppe. Une journée comme les autres est sur le point de s’achever. Sombre. Ténébreuse. Un rien dans la course infinie du temps. C’est comme ça depuis bien des années désormais. Pourtant, ce jour fut perturbé par l’arrivée imprévue de cette silhouette, vêtue d’une cape rouge, perçant les ombres. Elle était ce que la luciole était à la nuit, ce que la boussole était au navigateur. Et aussi perdus que nous étions, nous n’avions pas eu d’autre choix que de la suivre. Elle était notre dernier espoir.

Le personnage poursuit sa marche acharnée à travers le no man’s land. Il se fait tard et on devine dans ses pas que la fatigue commence à se faire sentir. Elle tombe plus souvent, met plus de temps à se relever et chancèle à chaque pas supplémentaire. Elle a besoin de trouver un endroit sûr où passer la nuit. Croyez-le ou non, les contours d’un massif montagneux commencent à se dessiner entre les dernières lueurs du jour et les ombres persistantes. Pour la première fois, c’est à cet instant que l’inconnue redresse la tête. Elle aussi, elle a vu les montagnes. Et de ce fait, elle modifie son itinéraire et prend leurs directions.

Quand elle arrive au pied des rochers, il fait déjà nuit noire. On ne voit pas la lune, toujours dissimulée derrière d’épais nuages. On ne voit pas les étoiles, dont leur halo lumineux est bien trop faible pour transpercer la masse opaque d’ombres. Son regard s’élève vers les pics acérés, prenant compte peu à peu de leur taille gigantesque. Elle est si petite à côté de ces géants de pierre. Perdue dans la contemplation de ces monstres sombres, elle faillit ne pas remarquer le point lumineux à quelques centaines de mètres de là. Elle hésite une seconde. Puis elle décide de s’y rendre, à ses risques et périls.

Elle arrive face à une ouverture dans la roche. C’est de là que s’échappe la douce lumière qui l’avait guidée jusque-là. Encore cachée dans l’ombre, elle s’arrête et réfléchit un moment. Elle a peur de ce qui pourrait s’y trouver. Mais après tout, dans ce monde dévasté, les survivants sont censés s’entraider, non ? Notre héroïne finit de tergiverser et ne peut résister plus longtemps à cette lueur chaleureuse et réconfortante qui l’appelle indéniablement.

La petite brune pénètre à l’intérieur de la cavité. Dès qu’elle a pointé le bout de son nez, elle découvre l’habitant de cette grotte. Un feu de camp crépitant de chaleur et de bienveillance trône au centre tandis qu’un vieil homme aux rides creusées et à la barbe longue et touffue ne semble même pas l’avoir remarqué. Elle fait un pas, puis deux, chacun d’eux résonnant entre les parois. Il l’a entendue, c’est certain. Mais il n’en fait rien et demeure dans sa méditation, le regard perdu dans les flammes léchant amèrement le bois dont elles se nourrissaient. L’inconnue est intriguée par ce vieillard, alors elle s’assied en face de lui, de l’autre côté du foyer. Enfin, elle retire sa capuche, révélant un visage aux traits marqués par la fatigue avec un petit nez légèrement retroussé, des pommettes rougies par le froid mordant de la nuit, des lèvres minces et gercées par le vent incessant, ainsi qu’une paire d’yeux verts. Un vert unique qui n’existe plus ici-bas. Toute la verdure disparue de la Terre semble s’être réfugiée dans ses pupilles. Elle rapproche ses mains du brasier, cherchant à réchauffer son corps grelottant. C’est à cet instant que le vieil homme attire un brin d’attention à son invitée, et qu’une pluie diluvienne commence à s’abattre à l’extérieur.
Personne ne sait ce qu’ils se sont racontés cette nuit-là. Cependant on peut en déduire qu’avec leurs silhouettes qui offraient un réel spectacle d’ombres chinoises, ils ont dû se dire bien des choses.

637 mots • © VANKA

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Movie Makers
____________________

Voir le profil de l'utilisateur
J'ai rejoint la planète PRD le : 16/08/2016 J'ai posté un total de : 434 Messages. Sinon je m'appelle : Sarah et j'ai : 21 ans. Dans la vraie vie, je : suis bibliothécaire Les logiciel(s) que j'utilise sont : iMovie, Filmora, Final Cut Pro et Photoshop CC


Mon CV PRDésien
Dédicaces:
My role player game characters:


Movie Makers
Message(#) Sujet: Re: Luciole (NaNoWrimo 2017) Mer 22 Nov - 18:35



Luciole
Partie III
Le jour se lève. Notre héroïne décide de partir aux aurores. Elle salue le vieillard, qui l’observe s’en aller, sans un mot aucun, alors qu’il tente de raviver les cendres de son foyer. Un mince sourire s’étend sur ses lèvres. Car il sait.
La petite recouvre à nouveau son visage et s’élance dans une direction machinalement. Contrairement à la veille où elle errait sans but, aujourd’hui, elle en a un. Une destination. On sent à travers sa démarche et les traces de pas qu’elle laisse dans le sable une détermination nouvelle. Elle a un objectif dans le viseur. Le regard fixé à l’horizon, elle s’aide de la boule lumineuse transperçant les nuages afin de ne pas se perdre dans les steppes. Elle est éprise d’une force naissante et déconcertante ainsi que d’une volonté à toute épreuve. Elle traverse la steppe aride le corps droit, inébranlable, intouchable. Rien ne semble pouvoir l’arrêter. Pas même les averses de la veille. Pas même les bourrasques de vent. Du moins pas avant qu’elle n’atteigne sa destination.

Elle gravit une dune de sable, tentant de s’accrocher à des prises pour ne pas glisser. Le vent souffle à en découvrir son visage, fouettant sa chevelure contre sa peau d’un blanc immaculé. Les bourrasques lui coupent le souffle, elle a de la peine à avancer. Elle doit se boucher les yeux pour qu’ils ne soient pas ensevelis sous des tonnes de poussière. Quand elle arrive au sommet, elle s’écroule au sol, essoufflée. Son cœur battant à ses lèvres. La petite brune met quelques instants avant de trouver la force de se relever.
Au premier abord, elle croit halluciner. Du haut de la crête sablonneuse, elle discerne des étranges formes verticales. Elle fronce les sourcils. Elle n’est pas certaine de ce qu’elle voit. Le vieillard n’avait donc pas menti ? A quelques intervalles d’elle se trouve ce qui aurait dû être une forêt luxuriante. Cependant, il n’en reste plus que des troncs secs et dépourvus de toute feuille.

Notre héroïne sait que son but est proche. Alors elle dévale la colline, dans un élan d’espoir, arrivant ainsi en moins de temps qu’il ne faut pour le dire dans les vestiges de ces bois. Elle se surprend à imaginer à quoi ils auraient pu ressembler, avant. Elle s’imagine prendre le vert de ses yeux pour le dépeindre sur les branches, leur redonnant ainsi vie.
Un craquement la déconcerte. Elle émerge brusquement de ses pensées et se retourne. Elle pense être seule. Visiblement, ça n’est pas le cas…

Alors que la tempête fait rage, une silhouette se dessine. D’abord, effrayée, elle recule d’un pas. En effet, l’intrus est bien plus grand qu’elle. Bien plus imposant. Le cœur battant la chamade, elle hésite. Fuir ou rester ? Ses pieds s’enfoncent dans le sable, ses jambes se transforment en coton. Son corps a décidé pour elle.
Et il a bien fait de prendre cette décision.

Ça n’est pas un monstre. Ça n’est pas un humain. Là, tout droit sorti de nulle part, un cerf s’avance lentement vers notre aventurière qui reste ébahie face à un tel spectacle. Sur le haut de son crâne se dressent deux immenses bois. Grand et majestueux, le cervidé s’arrête à tout juste quelques centimètres d’elle. De son regard ébène, il la fixe. Il attend quelque chose de la petite fille. En premier lieu, elle n’est pas sûre de comprendre. L’animal reste immobile, durant tout le long de sa réflexion qui dure bien des minutes.
Puis enfin, elle se décide. Lentement, elle tend sa main, paume ouverte dans sa direction. Le temps semble ralenti. Alors que leurs regards ne font qu’un, le marron de l’écorce se mêlant au vert du feuillage, elle finit par enfouir ses doigts dans la fourrure du cerf, le caressant doucement sur le front. Un agréable frisson la parcourt tandis que l’impressionnant cervidé se laisse faire, appréciant cet instant.

Un sourire s’étend peu à peu sur les lèvres de la fille à la cape, tandis qu’elle continue d’explorer le corps doux et robuste de l’animal qui ne bronche pas. Elle s’arrête à côté de l’un de ses flancs. Elle ne le perd pas des yeux, mais lui fixe un point droit devant soi. Elle pose ses paumes sur son dos, y soumet une certaine pression. Le cerf ne bouge toujours pas. Alors, d’un geste habile et léger, comme un oiseau prenant son envol, elle monte sur son dos. Sans demander son reste, l’animal se met en marche. Il est en parfaite cohésion avec sa cavalière, qui ne s’attend pas à une telle tranquillité de la part de son nouveau compagnon de voyage.

Alors, ensemble, ils sont partis pour un long périple, au milieu de ce monde de poussière et de néant. Dans leur sillon, on peut y lire l’espoir qu’ils vont amener, avant d’être balayé par le vent.

804 mots • © VANKA

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Movie Makers
____________________

Voir le profil de l'utilisateur
J'ai rejoint la planète PRD le : 16/08/2016 J'ai posté un total de : 434 Messages. Sinon je m'appelle : Sarah et j'ai : 21 ans. Dans la vraie vie, je : suis bibliothécaire Les logiciel(s) que j'utilise sont : iMovie, Filmora, Final Cut Pro et Photoshop CC


Mon CV PRDésien
Dédicaces:
My role player game characters:


Movie Makers
Message(#) Sujet: Re: Luciole (NaNoWrimo 2017) Lun 27 Nov - 20:38



Luciole
Partie IV
Les jours défilent. Le paysage demeure inchangé. Seuls au milieu de cette steppe aride, les deux survivants s’épaulent afin de lutter contre les éléments. Le silence règne entre le duo de partenaire. Ils n’ont besoin de mots pour se comprendre. Les échanges de regards et les contacts des mains de notre héroïne dans sa fourrure, suffisent pour communiquer. Ensemble, ils paraissent invincibles. Prêts à braver vents et tempêtes afin de parvenir à leurs fins.

Après avoir gravi une nouvelle colline, les deux compères sont instantanément obnubilés par ce qui se trouve en contre bas. Une immense cheminée de pierre d’où s’échappe un filet de fumée nauséabonde. Aux abords de ce monstre sombre, les bourrasques se sont calmées. Comme si toute l’attention des deux amis mérite d’être tournée vers ce golem de par sa taille démesurée. Ils descendent la dune, le cerf bondissant aisément dans le sable.
En s’approchant, notre héroïne se rend compte à quel point cette construction est impressionnante. Elle se sentait petite, plusieurs jours auparavant, face aux montagnes. Mais aujourd’hui, ce monument en roche ne dégage en aucun cas la même aura que le massif rocailleux. Non, cet édifice n’est pas naturel. Il s’en échappe une atmosphère lourde, oppressante et dévastatrice. Le cerf s’arrête lui aussi, examinant ce monstre de béton.

Ils s’avancent encore, consciencieusement, jusqu’à ce que la petite brune découvre une porte menant à l’intérieur. Descendant habilement de son ami cervidé, elle ouvre le passage, pénétrant à l’intérieur de cette tour inquiétante, l’animal la suivant de près.
Le grondement des nombreuses machines retentissent dans toute la bâtisse, créant un vacarme assourdissant. Tout aussi bien notre héroïne que le cerf scrutent chaque détail qui les entourent, cherchant à comprendre cet étrange endroit où ils ont mis pieds et sabots.

Au fond, tout au fond, scintille un bouton rouge aussi vif que la cape de notre luciole. Elle se sent attirée incontestablement par cette lumière et ne s’arrête qu’à quelques centimètres d’elle. Son regard découvre le plateau des commandes d’un nombre incalculable d’interrupteurs de toutes tailles et de toutes couleurs. Pourtant, elle reste attirée indéniablement par le plus gros, à la couleur la plus vive. Hésitante, elle se retourne et cherche son ami du regard. Comme toujours, il demeure silencieux. Néanmoins, elle a appris à lire dans ses yeux d’ébène. Et ceux-ci sont remplis d’encouragements et de confiance. Alors, elle approche son doigt, appuie sur le commutateur.

Aussitôt, toutes les lumières s’éteignent. Aussitôt, toutes les machines s’arrêtent. Aussitôt, la petite brune est soustraite de toute énergie et s’écroule au sol.


422 mots • © VANKA

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Movie Makers
____________________

Voir le profil de l'utilisateur
J'ai rejoint la planète PRD le : 16/08/2016 J'ai posté un total de : 434 Messages. Sinon je m'appelle : Sarah et j'ai : 21 ans. Dans la vraie vie, je : suis bibliothécaire Les logiciel(s) que j'utilise sont : iMovie, Filmora, Final Cut Pro et Photoshop CC


Mon CV PRDésien
Dédicaces:
My role player game characters:


Movie Makers
Message(#) Sujet: Re: Luciole (NaNoWrimo 2017) Mer 29 Nov - 18:07



Luciole
Partie finale
Un souffle chaud sur son visage rafraîchit par le sol gelé de métal. C’est ça qui la réveille. Lentement, elle ouvre les yeux, découvrant le regard attendrissant de son ami qui est resté veiller auprès d’elle. A peine tirée de ses songes, elle est surprise : le cerf a perdu ses bois. Elle est éprise d’un frisson. Combien de temps a-t’elle dormi ?
Elle s’assied gentiment, se massant le crâne, puis se relève lentement, regagnant peu à peu ses forces. Elle observe. Tout est sombre et silencieux dans la tour de pierre. La seule lumière qu’elle perçoit est le mystérieux filet qui passe sous la porte. Elle n’attend pas une seconde de plus, titubant sur les premiers pas et sort, le cervidé suivant son sillage.

Son cœur manque un battement. Tout a changé. Le désert s’est transformé en forêt. Des arbres ont poussé, des buissons touffus sont éparpillés au sol créant ainsi une myriade de cachettes pour les oiseaux qui chantent dans les cimes. Un parfum boisé embaume tous les sens de deux amis qui sont subjugués par une telle beauté.
Emerveillés, ils décident de se balader dans les bois, créant les premiers sentiers de ce sol encore jamais foulé par l’homme. Des frémissements parcourent tout le corps de la petite brune qui demeure bouche-bée face à un tel spectacle.

Elle finit par grimper sur le dos de son ami. Ils continuent de marcher à travers cette forêt luxuriante sortie de nulle part. Ils gravissent une colline et là, appuyé contre un tronc d’arbre aux fleurs aussi blanches que sa barbe se tient le vieillard. En les entendant arriver, un sourire naît au coin de ses lèvres, tandis qu’il désigne du doigt l’horizon. La petite fille menue scrute le paysage, s’apercevant des faits. Le monde, au-delà de la crête, n’est que désert. Et des dizaines d’immenses cheminées de pierre d’où s’échappent un filet de fumée nauséabonde se dessinent dans l’étendue désertique.

Le regard boisé de la luciole croise celui du vieil homme qui lui fait signe de s’en aller, de poursuivre sa route. Alors, la petite fille acquiesce et talonne son ami cervidé qui s’élance à travers les steppes arides.

Au fil des jours, des nuits. Au fil des pluies, des canicules. Les bois du cerf grandissent. Notre héroïne passe de petite fille à adolescente. Voici leur mission : redonner vie à la terre. Ils parcourent le monde, chassant les ombres qui l’ont habité bien trop longtemps. La nature reprend peu à peu ses droits. Et dans le sillage de la luciole et du cerf sont semées des graines : les prémices d’un renouveau. D’une seconde chance.

437 mots • © VANKA



L'histoire est terminée !
Merci à tous mes lecteurs qui auront su tenir cette lecture jusqu'au bout ! J'espère qu'elle vous aura plu ! Pour ma part, j'ai adoré écrire cela. Le sujet de l'écologie me touchant beaucoup

Je vous laisse avec la petite luciole et son cerf hhiin

Spoiler:
 

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
____________________


Message(#) Sujet: Re: Luciole (NaNoWrimo 2017)

Revenir en haut Aller en bas

Luciole (NaNoWrimo 2017)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [résolu]Bug MAJ 2017.10 et Garmin Express 4.1.18.0
» CARTO NTU 2017.10 DISPO
» [résolu]Problème avec la mise à jour 2017.10
» Carte 2017.10 NT disponible
» [résolu] problème mise à jour 2017.10

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
» PUB RPG DESIGN « :: Graines d'écrivains-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet